Boundary Supply Prima system Tan backpack photo review critique
Boundary Supply Prima system Tan backpack photo review critique
Boundary Supply Prima system Tan backpack photo review critique
Boundary Supply Prima system Tan backpack verge case photo review critique

Un sac pour les gouverner tous


Dans le monde de la photo, nous sommes nombreux à rechercher le sac à dos parfait ; celui qui pourra répondre à tous nos besoins. Nous voulons qu'il soit suffisamment solide pour éprouver la rudesse d'un voyage en Thaïlande, suffisamment compact pour être accepté en voyage cabine, mais suffisamment spacieux pour emmener notre matériel photo, nos vêtements de rechange, et ce magnifique roman de 700 pages que nous ne lirons jamais durant notre séjour. Et bien entendu, le minimalisme trouvant de plus en plus d'adeptes, nous aimerions à notre retour nous débarrasser de tous nos sacs à dos, et n'en garder qu'un seul, celui-ci.


C'est le challenge que s'est fixé Boundary Supply en proposant le Prima System : un sac photo/Voyage modulaire qui s'adapte aux besoins de tous les utilisateurs.


Le pari est-il remporté pour Boundary Supply ? Nous le verrons dans ces prochaines lignes.


Commençons cet article par faire le tour du propriétaire avant de s'attarder plus en profondeur sur le Prima System.

Boundary Supply


Boundary Supply est une société basée à Salt Lake City dans l’Utah aux USA, et vend des accessoires s'adressant principalement aux photographes, vidéographes, et à d'autres métiers créatifs utilisant très certainement la suite Adobe au quotidien.


Pour répondre aux besoins très spécifiques de cette clientèle, la ligne éditoriale de la marque est guidée par des points essentiels : concevoir des produits durables, innovants, et surtout fonctionnels. Ainsi, le design justifiant la fonctionnalité, les ingénieurs de Boundary ont sué sang et eau pour concevoir des accessoires malins, ergonomiques, capables de survivre à la rudesse de nos longues journées de tournage, ou même à notre trajet en vélo jusqu'au Starbucks du coin.


À savoir que tous les produits sont fabriqués au Vietnam dans des usines certifiées Bluesign. Recevoir l’agrégation demande de réduire la consommation d'eau, d'énergie, de produits chimiques, et de respecter des normes strictes en matière de contrôle de la pollution et de sécurité chimique pour les textiles. Les textiles utilisés sont ainsi sans danger à la fois pour l'environnement, les travailleurs, et les consommateurs.


Boundary Supply a connu une évolution fulgurante ces dernières années, et peut désormais se targuer de proposer un vaste choix d'accessoires. Il est parfois difficile de trouver notre bonheur parmi toute la sélection d'articles présentés. Besaces, organisateurs de câbles, sacs à dos, fourre-tout, il y en a absolument pour tous les goûts chez Boundary. Certains accessoires peuvent même se compléter, et s'associer entre eux via des accroches ou même des aimants, créant ainsi des ensembles modulables sur mesure s'adaptant aux besoins de chacun.


La polyvalence a toujours été pour moi une notion relative, car elle s'adapte en fonction des habitudes de l'utilisateur. C'est pourquoi la possibilité de pouvoir enlever ou rajouter un module en fonction de l'évolution de la journée, ou celle de nos passions est sans conteste l'argument de poids qui a fait tourner toute mon attention vers cette marque.


Aujourd'hui je vous présente le Prima System, qui représente à lui seul toute la philosophie et le savoir-faire de Boundary Supply. S'étant présenté comme fer de lance de la marque au fil du temps, tous les produits qui lui ont succédé se sont inspirés de son ergonomie, de ses fonctionnalités, et de son design.


Nous nous attarderons rapidement sur ses caractéristiques et spécificités, et je continuerai ensuite en vous expliquant l'utilisation que j'en fais sur le terrain. Je terminerai cet article en vous donnant mon avis final sur le Prima System, et pour quel type d'utilisateur il serait selon moi destiné.


Boundary Supply Prima system Tan backpack photo review critique

Le Prima System


Le Prima System est le tout premier produit à avoir été conçu par la marque, et a connu un succès immédiat dès sa commercialisation sur Kickstarter. Quelques années plus tard, Boundary a bien évolué, mais a tout de même souhaité perfectionner son produit phare en proposant deux nouvelles mises à jour du Prima System. Le modèle présenté dans cet article est la troisième version, et sans aucun doute la plus aboutie.


Le Prima System est un sac à dos se divisant en trois modules.

  • Le Prima : sac principal d'une contenance de 25l-30l pouvant accueillir en son sein le Verge Case et le Field Space.
  • Le Verge Case : petite sacoche photo faisant 4l extensible jusqu'à 8l, et servant à accueillir du matériel photo. Le Verge Case peut se porter seul avec une sangle, s'intégrer dans le compartiment principal du Prima, ou même se greffer sur le côté tel un side-car.
  • Le Field Space : une housse pouvant accueillir des documents, des câbles, un iPad et son Pencil, ou même un MacBook air 13 pouces. Le Field Space a une place dédiée dans le Prima, et vient s'intégrer à celui-ci en se fixant à l'aide d'un aimant.

Les trois éléments peuvent s'utiliser ensemble ou indépendamment les uns des autres, et tout l'intérêt du Prima System est d'ajouter ou retirer des modules en fonction des situations et des besoins de l'utilisateur.

Boundary Supply Prima system verge case tan

Le Field space

boundary supply prima system backpack Tan photo review critique

Le Prima

boundary supply prima system tan backpack verge case photo review critique

Le Verge Case

Dans cet article, il ne serait pas intéressant de vous réécrire mot à mot les spécificités techniques du Prima System, je pense qu'il serait plus pertinent que je vous partage mes impressions sur base de mon expérience personnelle. J'ai eu l'occasion d'éprouver le Prima System presque quotidiennement pendant près de deux ans, et je pense alors pouvoir vous aider à décider si oui ou non ce sac est fait pour vous.


Malgré tout, quels que soient les projets que l'on réserve au Prima System, un produit de ce standing se doit dans un premier temps d'être doté d'une construction solide, et d'être adapté au dynamisme de notre quotidien. Et même si Boundary Supply offre une garantie à vie sur leurs produits, il serait fâcheux d'avoir une tirette qui vous lâche au milieu de nulle part, surtout qu'il vous serait difficile en plein voyage de renvoyer votre matériel pour qu'il soit réparé. Alors oui, certains vont dire qu'il est toujours possible de s'improviser un system D en cas de pépin, et que les jeunes de nos jours ne savent pas se débrouiller et bla-bla-bla... mais quand on transporte avec soi au quotidien des milliers d'euros d'équipement dans un sac, il est préférable d'investir dès le départ dans du matériel de confiance qui vous accompagnera des années durant.


Du coup, qu'en est-il du Prima System et de ses performances ? Je vous invite à lire ce qui va suivre pour le découvrir.



Esthétique et qualité de construction


Que l'on aime ou que l'on n'aime pas, je trouve l'esthétisme du Prima System particulièrement réussi. Je l'ai choisi en marron, mais vous le trouverez également en gris et en noir. Son look baroudeur des temps modernes m'a séduit au premier coup d'oeil, et donne envie de partir à l'aventure pour faire des photos à l'autre bout du monde.


Comme expliqué plus haut, j'ai éprouvé ce sac de bien des manières pendant près de deux ans, et son état général reste particulièrement bon. Le tissu extérieur utilisé est du Nylon Kodra 500D avec un revêtement DWR, et pour faire la traduction, il s'agit de l'un des tissus les plus fiables en termes de durabilité et de résistance à l'abrasion sur le marché. N'ayez donc pas peur de malmener ce sac à dos, ou de voir apparaître des éraflures et des déchirures au fil du temps. Toutefois, la densité du tissu, et son épaisseur ont beau être des gages de fiabilité sur bien des aspects, cela n'est malheureusement pas le cas quand il est question de pluie. Chose étonnante, car le Prima System est annoncé comme pouvant gérer ce type de condition météorologique, et la présence de tirettes haut de gamme YKK StormGuard nous conforte dans cette idée. Pourtant, au contact prolongé de l'eau, le tissu a tendance à tout absorber en réagissant comme une éponge, au lieu de faire ruisseler les liquides sur la surface du tissu, comme sur la plupart des produits de marques concurrentes. Je conseille vivement alors d'utiliser un imperméabilisant ou de se munir d'une protection pour recouvrir entièrement le sac lorsque le temps commencera à se gâter, afin d'éviter les mauvaises surprises.

En dehors de ce détail, le Prima System mériterait un sans-faute. On ressent directement que ce sac a été conçu par une équipe de réels passionnés, de grands enfants qui travaillent constamment sur de nouvelles idées qui répondent à des problématiques concrètes rencontrées par les utilisateurs. À titre d'exemple, quelle idée brillante de mettre des aimants partout ! Ceux-ci permettent l'accès à des compartiments, à accrocher ses clefs, décrocher le Field Space, et puisqu'ils sont bien évidemment en métal, ils sont par conséquent, pratiquement incassables. L'ensemble des compartiments extérieurs sont protégés par des tirettes YKK StormGuard de haute qualité, et même si je doute de leur efficacité contre la pluie, ces détails nous confirment bel et bien que nous avons devant nous un sac premium.


Ces éléments pourraient sembler gadgets et superflus pour certains, mais pour beaucoup ce sont tous ces petits facteurs ensemble qui contribuent à l'ergonomie et l'expérience utilisateur, et peuvent à terme avoir une incidence sur notre workflow et notre productivité. J'illustrerai cette pensée plus loin en présentant le Prima System sous différentes configurations, et la manière dont il s'adapte au besoin.

Boundary Supply Prima system tan backpack Fidlock magnet photo review critique

Aimants en aluminium Fidlock


Tellement fun, et pratique à utiliser ! Et avec une construction solide tout en métal. Terminé les aller-retour chez Décathlon pour remplacer son matériel défectueux !

Boundary supply prima system backpack tan YKK stormguard photo review critique

Tirettes YKK Stormguard


Tirettes solides, fiables sur le long terme, résistantes et étanches à l'eau. Prenez toutefois le dernier point avec des pincettes.

Boundary supply prima system backpack tan YKK stormguard photo review critique

Tissu Nylon Kodra 500D DWR


Grâce à sa qualité de construction, ce sac vous emmènera jusqu'au bout du monde (sauf s'il pleut ce jour-là).



En pratique



En 2018, la compagne marketing du Boundary Supply présentait le Prima System comme le sac à dos parfait, le compagnon de toutes nos aventures, celui qui s'adapterait à toutes les situations du quotidien. Après tout ce temps, et après avoir testé et malmené des dizaines et des dizaines de produits "similaires" je dois admettre qu'il n'existe pas d'équivalent sur le marché en termes de fonctionnalité. Pour parler simplement, le Prima System est une dinguerie.


Cela ne signifie pas qu'il est exempt de défauts, mais si je devais garder un sac à dos, rien qu'un seul, ce serait probablement lui. Comme dit plus haut, le Prima dégage un parfum d'aventure, et c'est ce qu'on pourrait attendre d'un sac qui se destine principalement à la photo : qu'il nous incite à sortir, à partir à la découverte du monde, et à en faire le reportage photo. Ce qui en vient directement à mon premier reproche, je ne pense pas que le Prima System est un excellent sac pour faire de la photo.


Le Verge Case est le module qui a pour rôle d'accueillir le matériel photo, et son premier défaut réside dans sa conception un peu maladroite quand il s'agit de l'intégrer au compartiment principal du Prima. Dans cette configuration, le Verge Case prend 2/3 de la place, et il vous sera difficile d'emporter des affaires supplémentaires. Vous me direz sans doute qu'il reste toujours de la place dans le tiers restant. Le problème c'est qu'en remplissant le compartiment principal du Prima, le Verge Case va se retrouver compressé et serré entre vos affaires, si bien qu'il vous sera presque impossible d'accéder à votre boîtier par le côté. Imaginez alors que vous vous promeniez en rue avec le Prima System et votre appareil sur le dos, et que soudainement vous vous retrouviez devant un de ces moments uniques et particulièrement photogéniques à immortaliser.


"Je prends deux fois la photo. D'abord avec le coeur, puis avec l'appareil photo".

BIJU KARIKKONAM

⬇️

"Certainement pas. Contente-toi juste de le faire avec le coeur. Le Verge case te remerciera plus tard".

VIET D. NGUYEN


boundary supply prima system backpack tan verge case photo review critique

Oui


La meilleure utilisation du Verge Case serait via ses configurations où il est indépendant au Prima. Je vous conseille de l'utiliser seul en bandoulière, car sa contenance est bien pratique pour accueillir votre matériel quand vous partez en balade photo, que vous soyez utilisateur FF ou APS-C. Ce serait donc dommage de ne pas en profiter. Votre appareil sera nettement plus accessible de cette façon, et vous économiserez de la place dans le compartiment principal.

boundary supply prima system backpack tan verge case side access photo review critique

Non


Oui, je suis d'accord, le Verge Case donne l'impression de souffrir sur cette photo, et je vous conseille de ne pas le configurer de cette façon. Vous aurez des difficultés à accéder à votre boîtier, et même les affaires supplémentaires que vous mettrez dans le compartiment principal vous sembleront difficiles d'accès. Peut-être pas pour les objets placés en haut du sac, mais pour le bas, je vous souhaite bonne chance.

boundary supply prima system backpack tan verge case side access photo review critique

Alternative


Le Verge Case peut s'attacher à l'extérieur du Prima en mode side-car via des attaches ingénieusement intégrées aux deux modules. L'idée est géniale, et je me devais de la souligner, même si personnellement je n'utilise pas cette configuration, car je préférerais avoir accès à mon matériel le plus rapidement possible.

Pour une utilisation plus poussée du Prima System vers une configuration photo "professionnelle", Boundary Supply propose sur son site internet un module photo complet qui s'intègre au compartiment principal du Prima de la même manière que le Verge case. Je ne me le suis pas procuré, car je n'en éprouve pas le besoin, mais vous trouverez les informations utiles ICI.


Je peux tout de même affirmer que ce module est lourd, et du haut de ses 1,31 kg vous aurez sûrement du mal à le transporter, surtout qu'il faudra rajouter le Prima System sur la balance. Les trois modules du Prima System font ensemble 2,51 kg. C'est beaucoup. Et juste à titre de comparaison, les produits de marques concurrentes font presque la moitié du poids. Ceci dut principalement aux matériaux utilisés. L'épaisseur du tissu, les détails en métal du Prima System font rapidement grimper les compteurs. C'est malheureusement le contrecoup logique pour obtenir un sac solide, bien construit, et qui ne nous lâchera pas. Après, le poids du sac seul n'a pas de réel impact une fois que vous le mettez sur votre dos, ce qui fait vraiment la différence c'est ce que vous mettez à l'intérieur du Prima, comment vous l'organisez, et enfin comment vous le portez.


Dans une configuration quotidienne et journalière, j'utilise les différents compartiments intérieurs et extérieurs du Prima pour organiser mes affaires, et répartir le poids du sac dans différentes zones. Les objets les plus lourds doivent se placer au plus proche du dos, et c'est à cet endroit que Boundary Supply a prévu un emplacement dédié à l'ordinateur et au Field Space. Je viens donc y glisser mon MacBook pro 14 pouces. Quant à l'iPad Pro 11 pouces, son clavier, le Pencil, la Magicmouse, les chargeurs, les batteries, les disques durs, et quelques câbles trouvent leur chemin dans les différentes poches du Field Space. Une petite poche séparée est même prévue pour vos documents, contrats, et autres joyeusetés. Le compartiment principal quant à lui possède de multiples poches pour ranger des petits objets comme des carnets, ou même votre passeport dans la poche RFID. Je ne me sers jamais de cet espace principal, et je préfère le réserver pour le cas ou je dois faire des courses au cours de la journée. La plupart du temps, je peux très bien me passer de l'ipad pour travailler, mais l'ensemble fait tout de même moins de 7 kilos, ce qui est très raisonnable.


En voyage, je procède de la même façon, en dehors du fait que ma configuration exploite cette fois-ci le compartiment principal. J'y range deux packing cubes comprenant un moyen et un large, une trousse de toilette, et un organisateur de câbles. Les packing cubes sont remplis de vêtements pour plusieurs jours, semaines ou même mois que je compresse, et j'adapte la quantité en fonction de mes besoins. Je me procure tous mes rangements chez Peak Design, et si vous voulez vous renseigner, ou passer commande, vous pouvez utiliser le lien en cliquant ICI.

À nouveau, je ne vois pas d'utilité à utiliser les différentes poches du compartiment principal, parce que je n'ai tout simplement rien à y mettre dedans, mais si besoin je sais qu'ils sont là. Par contre, j'exploite entièrement les compartiments extérieurs pour leur facilité d'accès : mes clefs et ma liseuse viennent se loger directement dans la poche du haut, ma bouteille d'eau dans la poche latérale, et mon trépied photo s'attache via les deux sangles du bas. Au total, le poids du Prima System et de mon matériel ensemble ne dépasse pas les 11kg, et ne va pas au-delà des 55cm autorisés en cabine. Ce qui signifie que vous pourrez emporter votre équipement en avion sans problème.


Si les compagnies aériennes ont des règles bien précises pour accepter ou non votre matériel, votre corps lui ne se repose pas sur des données chiffrées pour savoir si un sac à dos est adapté ou non à votre morphologie. Non, le confort n'est pas mesurable, il se ressent. Le Prima System est un sac qui a été conçu pour un style de vie à la fois minimaliste, mais devant répondre aux besoins des travailleurs digitaux nomades. Les concepteurs ont alors eu pour challenge de simplifier la conception, sans toutefois faire de compromis sur la fonctionnalité. Au premier coup d'oeil, le Prima semble être un sac à dos de randonnée, et il y a bien une raison à cela. N'oublions pas le crédo de Boundary : le design justifiant la fonctionnalité. Il ne faut alors pas s'étonner que sa structure, ses différents systèmes de sangles et suspensions, les rembourrages et leur répartition sur le dos, fassent du Prima System un rival de taille face à ce que peut proposer un vrai sac de randonnée. Et en cas de charges plus importantes, une ceinture ventrale est fournie pour aider à répartir le poids. Elle a juste ce qu'il faut comme épaisseur pour remplir sa fonction, et est suffisamment fine pour ne pas vous limiter dans votre mobilité. Pour une utilisation journalière, ou en voyage, le Prima s'adapte très bien en termes de fonctionnalité et confort, et il reste à savoir maintenant s'il saura répondre à vos besoins autant qu'il a su répondre aux miens.


Comme vous l'avez sans doute remarqué ou non, je n'ai mentionné de matériel photo dans aucune de mes deux utilisations du Prima System. La raison est simple, comme expliquée plus haut, je ne le considère pas comme un sac idéal pour la photo, même si je vois bien l'intérêt du Verge Case dans certains cas. L'utilisation auquel il se destine, même indépendant du Prima ne me convient tout simplement pas. Le Verge Case semple être un bon accessoire pour certains photographes, mais ceux qui comme moi utilisent juste un argentique, ou un 35mm pour se balader, il n'est nul besoin d'avoir toute une sacoche pour ça. Et entre nous, avoir l'appareil attaché à sa sangle en cuir sur le côté de façon intentionnellement négligée vous donne un look tellement plus cool hein.


Le Verge Case mis de côté, il reste le module pro proposé par la marque pour les besoins photo plus sérieux, mais dans mon cas je préfère me munir d'une besace pour transporter mon matériel photo lorsque je dois travailler. Étant donné que je fais principalement du photo reportage, la besace avec son accès latéral quasi instantané me semble pour le moment la meilleure méthode pour emporter et atteindre facilement mon matériel, surtout si comme moi vous changez d'objectifs, de flash, de batterie, toutes les 5 minutes. Avoir un petit sac d'appoint est aussi idéal à mettre sous le siège de l'avion, pour atteindre facilement vos affaires sans devoir déranger à chaque fois vos voisins pour prendre quelque chose dans les compartiments cabine. J'aurais été tenté d'utiliser le Verge case dans ces situations, mais sa contenance était vraiment insuffisante pour ce que je lui demandais. Voici donc les deux alternatives que je recommande, et vous pourrez y accéder via ces deux liens ICI et ICI.


Le Prima est le compagnon idéal qui me suit au quotidien, et lorsqu'il m'est nécessaire de prendre davantage de matériel, j'emporte avec moi ma besace d'appoint. C'est là le meilleur compromis pour moi, et jusqu'à maintenant je n'ai trouvé aucun défaut à cette configuration. Convaincu par le Prima, mais beaucoup moins par le Verge Case ? Ma solution besace ne vous tente pas, et vous préfèreriez quelque chose de plus sur mesure ? Les usages et pratiques ne sont pas les mêmes pour tous, et vous trouverez sur le site de la marque différents accessoires que vous pourrez vous procurer séparément ou en Bundle avec le Prima System.


Pour ceux qui aimeraient creuser le sujet bien plus en profondeur, et voir d'autres configurations auprès d'autres utilisateurs, je vous renvoie à la critique en anglais de chez Pack hacker, Nomads Nation, ou encore Chase Reeves. Des critiques en Français se font très rares sur ce genre de contenu, mais je peux également conseiller cette vidéo critique très rafraîchissante de chez Niches - Serious Leisure.


Conclusion


Le Boundary Supply Prima System mérite indéniablement sa réputation de sac qui peut tout faire. Il est bien construit, il y a suffisamment de rangements pour s'adapter à tout type d'usage, et vous pourrez également profiter de fonctionnalités exclusives qui amélioreront votre expérience utilisateur. "Digital nomads", je m'adresse particulièrement à vous.


Pour nombre d'entre nous, il serait difficile de justifier la présence du Verge Case dans notre workflow de photographie. Je préfère nettement utiliser un sac d'appoint d'une marque concurrente pour mes besoins, mais si vous voulez rester dans le même écosystème que le Prima System, Boundary Supply vous propose différentes options de personnalisation sur son site.


Si le confort est absolument essentiel pour vous sur ce type de produit, et que vous pouvez faire certains compromis sur une fonctionnalité plus professionnelle nativement intégrée, je vous le recommande sans la moindre hésitation par rapport à d'autres marques concurrentes. J'ai eu des retours d'autres utilisateurs, et l'ergonomie du Prima System semble être parfaitement adaptée pour ceux qui font souvent du vélo. La répartition du poids, l'équilibre et la balance, ainsi que le placement sur le dos sont des éléments qui semblent avoir été étudiés pour répondre à ce genre d'usage. Et il en est de même pour les voyageurs qui en plus du confort, ont des exigences de taille, de contenance, et de qualité de construction bien plus poussées.


Le Prima System vaut-il son prix ? Commercialisé pour 200-250 euros (taxes, frais de port inclus) durant les trois premières années, il s'agissait là d'un excellent rapport qualité-prix si nous nous basons sur les performances démontrées. Encore maintenant, les fonctionnalités proposées sont totalement exclusives au Prima System, et je n'ai pas encore vu de réponses qui puissent lui tenir tête chez la concurrence. À cette époque, je vous aurais dit de foncer sans hésiter.


Il est aujourd'hui disponible pour 360 euros sans taxes depuis la mise à jour du site de Boundary. C'est presque le double du prix par rapport à l'année passée, et il faudrait compter l'ajout des accessoires si tout comme moi le Verge Case ne vous conviendrait pas pour une utilisation photo. Très sincèrement je vous conseillerais alors d'attendre la prochaine mise à jour du Prima System pour voir apparaître de nouvelles améliorations. Le plus important me semble de trouver une solution de manière à intégrer le Verge Case dans le sac principal Prima d'une meilleure façon. En deuxième lieu, l'ajout d'une membrane supplémentaire au tissu, ou un traitement différent de celui-ci pour rendre le Prima System réellement résistant à l'eau. Néanmoins, ayant récemment eu contact avec Boundary, il ne faudra pas s'attendre à une mise à jour d'ici 2022, car toute leur attention est en ce moment focalisée sur leur nouvelle gamme "Rennen System". N'hésitez pas à vous abonner à leur page Instagram, ou à rejoindre le groupe Facebook de la marque pour être au courant de leurs actualités. De plus, sur l’espace communauté de la page Facebook de Boundary, certains utilisateurs vendent en occasion des produits de la marque .


Si vous avez la moindre question ou des retours par rapport au Prima System, contactez-moi par email ou sur mes réseaux sociaux Facebook et Instagram, et je me ferai un plaisir de vous répondre. J'espère que vous continuerez à me lire :)

Boundary Supply Prima system tan backpack photo critique review

Pour aller plus loin.

Vous aimeriez en savoir davantage sur les produits proposés par Boundary Supply, ou commander le Prima System ? Ce lien ci-dessous vous redirigera directement sur la page produit.

Campagne publicitaire par Boundary Supply

Prima System